reflexIE

Vous êtes ici >> Accueil/Les Brèves/Actuellement/Divers/Accidentologie de l'hydrogène

Accidentologie de l'hydrogène

19/11/2018 - Lu 31 fois
  • Note moyenne : 2.00/5
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Note moyenne : 2.0/5 (3 notes)

Accidentologie de l'hydrogène
2013-07-16 aria.developpement-durable.gouv.fr

Souvent présenté comme l’énergie du futur du fait de son important potentiel énergétique et
de sa combustion non émettrice de gaz à effet de serre, le dihydrogène (H2) suscite espoir... et
crainte. L’analyse des accidents liés à l’hydrogène s’appuie sur un échantillon de 215 événements
impliquant ce gaz et répertoriés dans la base ARIA.
Après la présentation de quelques indicateurs globaux sur les types d’accidents concernés, leurs
conséquences et les activités impliquées, les différents risques liés aux propriétés physico-chimiques
de H2 sont détaillés : propension à fuir, extrême inflammabilité, faculté à détoner, atteinte à la
structure des métaux et alliages, réactivité particulière...


Source : www.aria.developpement-durable.gouv.fr/wp-content/files_mf/1373986645SYHydrogene2008.pdf

Partager cette brève wikio : Partager cette brève | digg : Partager cette brève | del.icio.us : Partager cette brève | facebook : Partager cette brève | scoopeo : Partager cette brève | blogmarks : Partager cette brève | additious : Partager cette brève | |